Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue à BEGLES 33130, chez CENTURY 21 AOI-PRO

LE FINANCEMENT - Reprise de Fonds de Commerce

Publiée le 01/03/2019

 

La question clé concernant la reprise d’un fonds de commerce est : le financement.

Il existe l’apport personnel ainsi que le crédit bancaire, mais il existe d’autres alternatives complémentaires.

 

Rappel sur l’apport personnel : la reprise d’un fonds de commerce nécessite un apport financier, la plupart du temps un crédit bancaire, qui requiert un apport personnel. Pour pouvoir faire un crédit bancaire, il faut compter un apport personnel équivalent à 30% du montant de l’emprunt selon le projet et ses garanties.

  

Pour obtenir un prêt bancaire, rappelons que vous devez présenter un business plan avec un prévisionnel de financement.

  

Rappel sur le crédit bancaire : à moins de détenir la somme totale dont vous avez besoin, le crédit bancaire est indispensable pour obtenir un financement. Malheureusement, il peut être difficile à obtenir, sachant que le secteur du CHR fait partie des secteurs à risques pour les banques.

Il faut alors présenter un business plan qui contiendra un bilan prévisionnel de rentabilité et de financement

Il faudra ensuite négocier les conditions (les taux, les commissions et les frais) qui peuvent varier d’une banque à une autre. De même, la durée du crédit varie selon l’objet de l’emprunt, par exemple la reprise de fonds de commerce, l’acquisitions de parts sociales et la création d’entreprise : 7 ans. En revanche pour un crédit-bail de matériel il faut compter 3 à 5 ans. Pour des travaux comptez 10 à 15 ans. Et enfin pour l’achat de murs, comptez 15 ans.

  

Pour obtenir des conseils en financement, n’oubliez pas d’avoir recours à un courtier professionnel ; cela peut faciliter les démarches et l’obtention d’un prêt bancaire.

 

Les solutions alternatives

 

Le financement participatif : cette solution, aussi appelée le « crowdfunding », permet de récolter des fonds auprès d’une large cible. Le financement participatif est souvent utilisé pour des projets entrepreneurials et conceptuels, avec une valeur ajoutée de proximité ou qui défendent certaines valeurs et principes.

Et bonne nouvelle : une création d’entreprise avec une reprise de fonds de commerce peut se faire en partie grâce au crowdfunding.

 

Le prêt brasseur : le brasseur peut accorder un prêt financier en contrepartie de l’engagement de son client à lui acheter une certaine quantité de boisson de manière exclusive et sur une période déterminée. Le client (un restaurateur par exemple) doit bien vérifier que les quantités minimales à acquérir correspondent à son besoin.

  

Le crédit-vendeur : le vendeur accorde un prêt à l’acheteur. Cela permet donc à l’acheteur d’étaler le prix d’achat du fonds de commerce.

Cela est une alternative astucieuse puisque le crédit-vendeur vient compléter le crédit bancaire et dépasse rarement 50% du prix du fonds.

En revanche, sa durée dans le temps est limitée entre 1 et 5 ans.

 

Les aides publiques : souvent locales, ces aides ciblent certains secteurs d’activité ou statuts d’entreprise (PME par exemple).

Ces aides permettent de compléter un crédit bancaire. Il est possible de se renseigner sur ce financement au sein des institutions publiques (CCI, Mairies, Chambres de Commerce…).

  

En tant que professionnels de l’immobilier d’entreprise, nous nous tenons informés des conditions de financement pour nos vendeurs et nos acquéreurs. Nous disposons d’un agrément Orias (n°13003521) reconduit chaque année, ce qui nous permet de pouvoir vous accompagner en ce qui concerne votre financement.

 

L’équipe Century 21 AOI-PRO

Notre actualité